Voici les projets que nous avons financés.

Nous espérons que tous ces projets feront de beaux résultats scientifiques, et qu’ils auront aussi des répercussions concrètes pour nos enfants.
Science rime avec patience.

2015

Le succès de nos appels à projets de recherche ne se dément pas.
Les chercheurs nous envoient de plus en plus de projets, et du monde entier !
Pour l’année 2015, la fédération nationale « Williams France » s’est jointe à nous pour proposer un total de 51 091 €.
Nous avons reçu 15 projets, plus de 150 pages de documents scientifiques, venant du Royaume Unis (4 projets), de France (3), Suisse (2), Italie (2), Espagne, USA, Canada, Portugal, pour un total demandé de 243 818 €.

Nous avons dû choisir, et que c’est difficile !
Nous avons choisi 4 projets, aidé en cela par notre conseil médical et scientifique :

  • 13 328 €, Autour des Williams
    Le projet du Dr. Magalie Ladouceur, présente lors du weekend des familles 2015, a été choisi. Il a pour objectif de faire l’évaluation médicale de 30 adultes lors d’une seule journée d’hospitalisation à Paris, ce qui pourra aussi nous aider à mieux connaître le devenir cardiovasculaire des adultes.

  • 16 663€, Autour des Williams
    Un projet sur la recherche génétique a été acceptée (Dr. Osborne – Canada).

  • 11 100€, Williams France
    L’étude des effets du sommeil sur les apprentissages proposée par le Dr. Dimetriou (UK) a été choisi par Williams France.

  • 10 000€, Autour des Williams
    Nous avons également sélectionné le projet du Dr. Muotri, un célèbre chercheur des Etats-Unis, de modélisation du cerveau.

2014

  • 16,000 euros
    Inhibitory processes and memory mechanisms in adults with Williams syndrome: A neuropsychological and functional connectivity approach, using magnetoencephalography.*

    Dr. María Sotillo et al.*
    The University Universidad Autonoma de Madrid – Spain

  • 7,925.40 euros
    Increasing the awareness of anxiety in Williams syndrome – A support package for teachers Professeur

    Dr. Mary Hanley et al.
    University of Durham – UK

2013

(Incluant 3k€ de l’association Williams Bretagne)

  • 5,225 euros
    Approche exome pour l’identification du/des gène(s) responsable(s) du syndrome de Williams-Beuren sans micro délétion au locus 7q11.23

    Professeur Stéphane Bézieau et al.
    CHU Hôtel-Dieu de Nantes – France

  • 6,458.40 euros,
    Caractérisation moléculaire de 4 patients atteints de syndrome de Williams et Beuren et traits autistiques, par séquençage à haut débit (exome),

    Prof. Rossi, Prof Edery et al.
    Centre de Recherche en Neuroscience de Lyon – France

2012

  • 15,000 euros,
    Pharmacological stimulation of elastin synthesis and cross-linking by vascular smooth muscle cells,

    M. Faury, MP Jacob at al. France

  • 18,500 euros,
    Psychopathological comorbidity and appropriateness of psychiatric treatments in intellectual disability : the case of Williams Syndrom,

    Dr Floriana Costanzo et al., Children Hospital Bambino Gesù, Irccs, Rome, Italy

2011

  • 6,000 euros,
    SW-READ, Nathalie Marec-Breton et al., Université Rennes 2

  • 13,588 euros,
    Understanding depth perception in Williams syndrome, Emily Farran et al., Psychology and Human Development, London

  • 4,425 euros,
    Alterations in domain-relevant mechanisms constrain language acquisition in Williams syndrome, D’SOUZA Dean, Professor A.Karmiloff-Smith et al., Department of Psychological Sciences, School of Science, Birkbeck, University of London

  • 10,205 euros,
    Exploring sound strategies for language learning in children with Williams syndrome, Professor A.Karmiloff-Smith et al., Department of Psychological Sciences, School of Science, Birkbeck, University of London.

2010

  • 45,000 euros2,
    Essai Clinique Minoxidil, Prof. Kassai, Dr. Brocca et al.

2008

  • 5,000 euros,
    Organisation of the international conference at Disney

  • 11,549 euros, Dr. E. Farran et Dr. Y. Courbois Londres / Lille
    UTILISATION DES POINTS DE REPERE DANS LA NAVIGATION SPATIALE CHEZ LES PERSONNES AVEC UN SYNDROME DE WILLIAMS : UNE RECHERCHE AVEC DES ENVIRONNEMENTS VIRTUELS

  • 18,700 euros,
    SLEEP, BEHAVIOUR AND LEARNING IN YOUNG CHILDREN WITH WILLIAMS SYNDROME

    Dr. A. Dagmara et Prof. Karmiloff-Smith – GB

2007

  • 16,000 euros, G. Faury, M.-P. Jacob, G. Bricca et al., Grenoble – Paris – Lyon – France.
    « Potassium-induced signaling, minoxidil and pharmacotherapy of mice genetically deficient for elastin » .

  • 17,000 euros, V. Campuzano et al, Barcelona, Spain.
    « Characterization of a mouse model that mimic the most common deletion found in Williams-Beuren syndrome patients »

  • 3,000 euros, M. Havy and T. Nazzi, Paris.
    « Spécificité lexicale chez les enfants avec le syndrome de Williams : Asymétrie consonne/voyelle ? « 

2006

  • 15,000 euros, Prof. Edery et al, Laboratoire de Cytogénétique Lyon,
    « Etude génétique des délétions responsables du syndrome de Williams-Beuren au moyen des techniques de QM-PSF et de CGH microarray haute densité (puce à ADN) »

  • 10,960 euros, Prof. Bernicot et al, Laboratoire de psychologie Poitiers,
    « Quelles situations d’interaction favorisent l’expression des capacités langagières des enfants ? »,

  • 2,550 euros, Mlle Aurélie Capel et al., CHU de Poitiers, service de génétique médicale,
    « La dépression chez les adultes SW »

2005

  • 4,000 euros, Prof. Bricca et al, UFR Médecine R.T.H. Laennec Lyon,
    “Efficacité du minoxidil chez les enfants atteints du syndrome de Williams et Beuren : Un essai clinique randomise”

  • 158.20 euros, Mlle Agnès Lacroix, Laboratoire de psychologie Poitiers,
    ”IRM pour profil langagier »